Bharatpur – Keoladeo Ghana National Park

Ouf, enfin une journée calme et paisible. Vendredi nous avons fait un peu de car pour rejoindre Bharatpur. Au programme aujourd’hui, simplement la visite du parc naturel classé patrimoine mondial, Keoladeo Ghana. Avant de partir pour le parc, nous avons donc du temps pour profiter de la piscine de l’hôtel. Comme toutes les autres, l’eau n’est pas chauffée. Pas facile de rentrer dedans mais cela reste agréable à profiter.
Par la suite, la visite du parc se fait en pousse-pousse. Un moment de quiétude sans fatigue au milieu de la nature.
Ici, des oiseaux migrateurs venu de toute l’Europe viennent passer l’hiver.

Nous ne sommes pas les seuls à profiter du calme
DSC05209 copy

Juste devant nous, un bébé python traverse la route l’air de rien. A pied, je ne serais peut être pas resté si près de lui 😉
DSC05210 copy

Lire la suite

Amber

Ok, nous avons fait une grosse journée de car Mercredi. Heureusement, nous dormons deux nuits à Jaipur. Il n’y aura donc pas de car Jeudi.
En fait on s’y fait au car, et cela nous permettais surtout de finir nos nuits, même s’il fallait apprendre à dormir dans un tremblement de terre. Du coup cette journée chargée va être dur ;).
On est maintenant relativement proche de Delhi et Agra. Ces trois villes forment alors un triangle très emprunté pour les petits tours touristiques. On peut donc malheureusement dire que nous avons définitivement quitté la quiétude des profondeurs du Rajasthan. La zone est hautement touristique. Si la présence, peut être pas si abondante que ça, de touriste ne gène pas vraiment, c’est la pléthore de vendeur aux méthodes abusives qui vient entacher le plaisir. Encore un point qui rappel l’Égypte.
On commence dès le matin par la visite du fort d’Amber à environ 10 km de Jaipur.
Cette ville a été fondée par les Minas à l’entrée d’une gorge rocheuse. L’emplacement est idéal pour se défendre de l’envahisseur mais cela ne l’empêchera pas d’être capturée par les Rajputs en 1037. Ils en feront alors leur capitale.
Oui mais voila, si les gorges c’est bien pour se défendre, cela ne l’ai pas pour l’extension et deviens asphyxiant pour les habitants. Le site sera donc abandonné en 1727 au profit de la création de Jaipur. Les fortifications, le palais et le fort sont alors laissés tel quel à notre plus grand bonheur.
DSC05014 copy
Lire la suite

Pushkar

Mercredi était un jour de long trajet, nous devions rejoindre Jaipur. Cela ne fait « que » 324 km mais ici cela va nous prendre la journée.
Heureusement, nous marquons une escale à midi dans la ville de Pushkar (le nom est tout trouvé pour une escale en car 😉 ).
Mais Pushkar est avant tout un haut lieu de pèlerinage hindou, l’équivalent de Lourdes.
Et on peut dire qu’on tombe bien, c’est justement aujourd’hui, jour de pleine lune, que prend fin la grande fête annuelle. On vient alors de toute l’Inde pour se purifier dans le lac sacré. Si bien que c’est aussi l’occasion de vendre son bétail et cela deviens alors la plus grande foire aux chameaux du monde.
Mais alors, qu’est ce que c’est une telle fête dans un tel pays ?
Et bien c’est 150,000 visiteur en une journée !!
Imaginez, la population de Dijon intramuros dans une ville huit fois plus petite.

DSC04980 copyDSC04990 copy1DSC04975 copyDSC04976 copyDSC04937 copy2DSC04939 copy

De retour au froid

Voila, je suis rentré chez moi hier, fini le temps estival 😦
Comme vous avez pu le voir, je n’ai pas pu alimenter le blog quotidiennement. Déjà par faute de temps, mais aussi en raison du manque d’accès internet de qualité dans les hôtels. De plus ces accès n’étaient pas données !
Mais je ne vais pas laisser le voyage tel quel sur le blog, je vais poster la suite de notre aventure comme si de rien n’était. J’aurais l’avantage de bénéficier de mon accès Internet avec le confort de mon PC.

En tout cas ce voyage était beaucoup plus sympa que je ne l’espérais. J’ai vraiment passé de très bonne vacance pleine de surprise. L’Inde est un pays à visiter !

Jodhpur

Mardi nous étions à Jodhpur la ville bleu. Ici les maisons sont recouvertes de chaux. Mais le blanc naturel de ce matériaux s’abime trop facilement au soleil. Les maisons sont donc repeinte avec la couleur la plus facile à obtenir dans la région, le bleu des fleurs.
C’est l’occasion de visiter sa forteresse de grès rouge, le fort Mehrangarh.

Le palais royale dans l’enceinte du fort.

La salle du conseil où se réunissaient le roi et ses ministres

Bara Bagh Cénotaphes

Désolé pour avant hier, ayant profité dans l’urgence d’une faible connexion internet, j’ai uploadé mes brouillons. Il y avait donc pas mal de faute dans les noms.
Aujourd’hui nous sommes à Jaisalmer depuis hier. Enfin une journée sans car.

Nous n’avons pas fait grand chose d’autre que du car ce dimanche. Il faut dire que nous sommes à notre point le plus à l’Ouest. A juste un peu plus de 100km du Pakistan, et le nombre de camp militaires en témoigne.
Nous avons donc juste fait une visite des Cénotaphes.

image

image

Dans la religion Hindou, les corps sont incinérés sur un feu de bois. Les cendres sont alors partagées. Une grande partie peut être versée dans le fleuve sacré. Le reste est déposé et un cénotaphe est construit par dessus.
Ici repose donc plusieurs anciens rois, une plaque donne la durée de son règne, mais il n’y donc pas de dépouille ou même de cercueil.

Mandawa

Ce vendredi, nous n’avions pas Internet effectivement , mais nous avons aussi et surtout fait beaucoup de route. Plus de 7 heures de car pour rejoindre la petite ville de Mandawa. Nous sommes aux portes du désert. Il y a moins de monde, mais les routes sont plus petite. Cela ne les empêchera donc pas de conduire n’importe comment. Il vaut mieux avoir le coeur bien accroché pour se mettre à l’avant du car et voir la route. A l’arrière par contre il faut aimer se faire secouer. Finalement cela nous berce presque.
Mandawa n’est finalement qu’une étape. Nous effectuons juste une visite rapide du village. Il s’agit d’un anciens carrefour commerciale entre la route de la soie et la route des épices. Beaucoup ont alors fait fortune dans le commerce avant que le Pakistan ne ferme ses frontières et coupe la route. Ces riches marchands ont alors construit de grande maison que l’on appel Haveli. Comme des hôtels particuliers en France. C’est ce que nous sommes venu voir aujourd’hui. Malheureusement les propriétaires ont migrés vers de plus grandes villes ou à l’étranger. Les Haveli sont donc pour la plupart abandonnées et en mauvais état.

image

image

image

image

image

image