Quirigua

Bon, ça valait encore le coup de se lever ce matin : 

Après ce spectacle, nous reprenons le bateau. Cette fois pour longer la côte maritime et rejoindre Puerto Barrios où notre car nous attends.

Puis nous avalons la route jusqu’à Quirigua. Il s’agit d’un petit site Maya qui n’aurait pas grand intérêt après Tikal. Il n’y a pas beaucoup de construction. Mais c’est ici qu’ont été découvertes les plus grandes stèles Maya. Datant du 8ème siècle et atteignant jusqu’à 10 m de haut, ces gravures représentent les rois Maya. Il faut savoir qu’ils n’avaient pas découvert le fer. Pour sculpter, ils utilisaient de simples pierres de densité supérieur au grès. C’est donc impressionnant de voir le détail de leurs bas reliefs en sachant qu’ils n’avaient pas vraiment d’outils.

Alors que la population vivait presque nue, les rois etaient majestueusement vétus. Ils portaient beaucoups de bijoux en jade vert. La pierre la plus précieuse de leur civilisation. Dont d’énormes boucles d’oreilles qui avaient tendances à déformer les oreilles. Cette déformation est donc devenue un signe de noblesse. Ils portaient également une imposante coiffe en plume de Quetzal. Et cette coquetterie allait jusqu’à la dentition. Les rois avait un sourir vert en raison de l’incrustation de jade dans les dents  ! N’oubliez pas, ils n’avaient pas d’outils… Je ne sais pas si j’aurais voulu être roi  ; -).

Nous sommes maintenant en route pour le Honduras. Ils nous faut traverser la chaîne de montagne.

2 réponses à “Quirigua

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s